Affaire Téliko : Un ancien président de l’Ums recadre le Comité de ressort de Dakar !

Dans une déclaration datée du 1er octobre 2020, le Comité de Ressort de Dakar avait condamné la démarche du ministre de la Justice, dans l’affaire Téliko, mais aussi filé quelques pistes au Bureau exécutif de l’Ums. Une position décriée par Aliou Niane, ancien président de l’Ums. « Je salue également toute la mobilisation développée au niveau des comités de ressort (Dakar, Thiès, Kaolack, Saint-Louis). Dans cette perspective, la déclaration du comité de ressort de Dakar exagère sur les perspectives d’actions envisagées », a fait remarquer M.Niane.

Pour Aliou Niane, il faudrait revenir aux fondamentaux. « Oui à la solidarité avec le Président de l’UMS qui est mon ami et mon frère. Mais non à toute forme de surenchère. Pour ma part et de mon point de vue, aucune action d’envergure ne doit être engagée dans ce cadre.  Il faudrait revenir à nos revendications fondamentales », ajouté Aliou Niane.  Et ces revendications sont entre autres la généralisation de la limite d’âge à 68 ans, l’incorporation de l’indemnité de judicature dans les émoluments servant de base à la liquidation de la pension de retraite ou encore la réforme du CSM.  « Toute autre voie serait suicidaire et insensée. Soyons réalistes et mettons le cap sur la lutte autour de l’indépendance de la magistrature », a ajouté l’ancien président de l’UMS.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *