Affaire Lamine Diack : Le financement de la campagne électorale refait surface !

L’histoire de financement d’une campagne d’un homme politique sénégalais s’est de nouveau invité dans l’affaire Lamine Diack, du nom de l’ancien patron de l’Iaaf, condamné ce mercredi à quatre ans de prison, dont deux fermes.  Dénonçant la procédure, un de ses avocats a évoqué cette fameuse campagne.

« Nous avons noté plusieurs incohérences , notamment quand on nous dit qu’il y a eu financement de campagne. Mais que dans le même temps, on reconnait qu’on a vu aucune trace de ce financement là. On nous dit qu’il y a abus de confiance. Que 15 millions de dollars auraient été détournés par le biais de contrat. Mais ceux qui ont signé le contrat ne sont pas mis en cause. Les bénéficiaires du contrat ne sont pas mis en causes. Ceux qui travaillent avec Monsieur Diack, aucun n’est poursuivi dans le cadre du marketing », a fait savoir Me Simon Ndiaye.

Et c’est fort de ces incohérences que la défense de l’ancien président de l’Iaaf va faire appel.  « Cela est profondément injuste. Et cela montre que cette justice a voulu faire la morale  et non pas du droit. Et c’est dangereux. C’est pour ça que nous allons contester cette décision en faisant appel », a ajouté la robe noire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *