Affaire des «écoutes»: Prison ferme pour l’ex-président français Nicolas Sarkozy !

L’ancien président de la République, présent pour le verdict de son jugement au tribunal correctionnel de Paris, ce 1er mars 2021, a été reconnu coupable de corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite « des écoutes » avec son avocat historique Thierry Herzog.

Selon RFI, l’existence d’un « pacte de corruption » a été reconnue par la présidente de la 32e chambre correctionnelle, Christine Mée, entre l’ex-président aujourd’hui âgé de 66 ans, Me Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy et l’ancien haut magistrat Gilbert Azibert. Tous deux ont également été condamnés à trois ans de prison, dont un ferme.

L’affaire date de 2014. Nicolas Sarkozy tente cette année-là d’obtenir, par l’entremise de Me Herzog, des informations secrètes auprès de Gilbert Azibert, alors haut magistrat, dans une procédure concernant la saisie de ses agendas en marge de l’affaire Bettencourt. Des informations qui devaient être délivrées par le magistrat en échange d’un coup de pouce pour un poste de prestige à Monaco.

L’avocate de l’ancien président, Me Jacqueline Laffont, avait plaidé la relaxe. Le Parquet national financier (PNF) avait requis quatre ans de prison, dont deux fermes contre Nicolas Sarkozy et ses deux co-prévenus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *