Acquisition de véhicules : Les précisions de la police nationale!

Par Yacine DIEYE !

L’histoire du marché d’acquisition de de véhicules de la police suscite de vives réactions. Face à la polémique montante, la police nationale s’est fendue d’un communiqué pour donner sa version.

Dans le communiqué qui nous est parvenu, la Police explique que le « comité technique chargé de l’évaluation des offres désigné à cet effet a, à la demande de l’ARMP, passé à la réévaluation du lot 2, suite à un contentieux financier, retenu comme nouvel attributaire du lot 2, le candidat EMG pour un montant total du lot arrêté à 656 900 000 F Cfa et pour des prix unitaires (et non un prix unitaire) fixé à 90 050 000 F Cfa ».

La police Nationale avance que dans le cadre de son programme de renouvellement du parc automobile devenu obsolète, la Direction générale de la Police nationale a lancé,  au mois de janvier 2020, un marché  de clientèle, relatif à l’acquisition de véhicules de transport de troupes, d’intervention et de service, pour une période de trois ans.

Ainsi, la commission des marchés avait retenu des attributaires. «  Concernant le lot1, il est destiné à la fourniture de véhicules types 4×4 station wagon pour l’entreprise CFAO-MOTORS ; le lot 2 à la fourniture de véhicules  genre berline pour la SENEGALAISE DE L’AUTOMOBILE ; le lot 3 composé de véhicules de services types SUV pour la CFAO et enfin le lot 4 à la fourniture de véhicules d’intervention genre Pick up double cabine mono cabine et camions transport de troupe voué à l’ EMG », détaille le texte.

Et en ce qui concerne le prix annoncé dans la presse, la police a tenu à porter des précisions. « Pour ce qui est des 90 050 000 fcfa cités dans la presse, il s’agit  d’un  cumul de prix unitaires de trois catégories de véhicules constituant les 03 sous lots du lot n°02 », argumente la police.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *