Accusé par les Imams : le maire de Grand-Dakar donne sa version

Le maire de grand Dakar rejette entièrement les accusations faites contre lui. Jean baptiste Diouf dit avoir interpelé la Descos après avoir été informé par ses services techniques sur la construction d’une mosquée sans autorisation.

Ce dernier, joint par Iradio, informe que « ce sont des propos indignent des imams, car ce n’est pas la réalité. Ce sont mes services techniques qui font le tour pour voir les constructions qui se font dans la commune. Ils ont vu qu’ils avaient démarré des constructions. Les services technique sont allés les rencontrer et ont demandé de justifier l’autorisation de construire. Alors ils n’ont pas donné l’autorisation de construire. On m’a informé et j’ai simplement appelé la descos pour qu’elle vienne vérifier les papiers concernant cette construction. Ils sont venus et on fait arrêter les travaux et ils ont interpellé un des maçons en disant qu’il faut que le propriétaire ou le responsable du site vienne répondre. C’est tout ce qui s’est passé, rien de plus ».

Il précise toutefois qu’il ne sait pas à qui appartient ce terrain ni comment ils l’ont acquis, « ce n’est même pas de ma responsabilité.  L’essentiel c’est qu’on nous prouve qu’ils ont une autorisation ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *