Abdoulaye Diouf Sarr : « Le Sénégal est cité en exemple dans la lutte contre la Covid »

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale (MSAS) s’est félicité de la deuxième place que le Sénégal occupe au plan mondial, dans la lutte contre le coronavirus. Pour Abdoulaye Diouf Sarr, il faut en être fier, mais tout en restant lucide.

Le ministre de la Santé s’est félicité du choix porté sur sa personne et son département pour ce « Jeudi » du Club Sénégal émergent. « La pertinence du thème est réelle. Après six mois de lutte, il est important de faire le point et se projeter sur ce qui nous attend. Nous présentons tous les mois un bilan sur l’épidémie, en plus du bilan quotidien. Ce panel nous change de cadre, nous permet d’avoir des échanges plus relaxes avec vous pour être mieux compris. Un excellent relais pour la promotion des activités menées par notre pays dans le cadre de la lutte contre la Covid », a fait savoir Abdoulaye Diouf Sarr.

A en croire le ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Sénégal fait d’énormes efforts dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus, d’où sa deuxième place au plan mondial.  Pour Abdoulaye Diouf Sarr, cela représente une fierté, mais cela doit pousser les uns et les autres à faire preuve de responsabilité. « Le Sénégal est cité en exemple dans le monde. La deuxième place occupée par le Sénégal en est une preuve. Nous devons en être fiers tout en restant lucide. Cette reconnaissance, nous la devons au leadership de notre président de la République », a ajouté le ministre de la Santé.

Décoré du « Lion d’excellence », Abdoulaye Diouf Sarr a tenu à remercier le Club Sénégal émergent, à travers son président Youssouf Diallo. « C’est avec plaisir et honneur que j’ai reçu l’invitation du club Sénégal émergent. J’aimerais vous féliciter car vous nous avec donnez un cadre de réflexion. Je voulais dire ma gratitude pour ce prix qui honore le président de la République. Nous avons  certes reçu des distinctions. Mais le véritable destinataire est celui qui est au-devant des troupes pour atteindre cet objectif. Je veux nommer le président de la République. Si nous n’étions pas bien préparés, nous ne serions pas là à parler de riposte. Je tenais à remercier les forces vives de la Nation et les partenaires techniques et financiers qui nous ont soutenus », a indiqué le ministre de la Santé.

Il en a profité pour saluer le travail effectué par Youssouph Diallo et ses amis du Club Sénégal émergent. « Le club se distingue dans la promotion du PSE défini par le président de la République. Vous soutenez cette vision claire d’un homme qui est en train de hisser le Sénégal au rang des pays émergents. Je voulais magnifier le concept de « jeudis » du CSE. Il permet de traiter des questions importantes de l’actualité de notre pays », a ajouté Abdoulaye Diouf Sarr.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *